Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Projets ESS » - 4ème réunion du groupe de travail - 25 avril 2017

 

16174735_380960315608806_5499464251617052686_n.jpg

4ème Réunion « Projets ESS » - 25 avril 2017

En Préambule :

Remontées d’informations sur les commerces qui changent de propriétaires dans le quartier. Ces infos seront reportées sur la carte du quartier mise en place par le collectif BaBelPop.

Lien sur la carte : u.osmfr.org/m/93803/

Introduction :

Rodolphe Cotelle : (animateur) du groupe « Projets ESS » rappelle que :

L’ASQP et le collectif BabelPop se sont données pour mission de fédérer les acteurs d’un territoire sur le 11 eme sur des problématiques sociales citoyennes, économiques et écologiques. Agée d'une quinzaine d'années, l'ASQP est composée de citoyens, d'associations locales et des acteurs économiques et agit en lien avec des acteurs institutionnels.

Aujourd’hui l'ASQP ouvre à sa réflexion à un territoire étendu aux quartiers de Bastille/République/Belleville/Popincourt en participant au collectif BABELPOP (Bastille Belleville Popincourt).

L’association s’intéresse aux projets qui répondent aux 3 critères suivants

- Projet solidaire
- S’inscrit sur le territoire
- Apporte quelque chose P/R à la concurrence

Objectif : Corréler, s’associer, ne pas diviser mais fédérer des projets collaboratifs avec des problématiques du territoire.

A l'ordre du jour :

- 2 Présentations de projets

- Maison cosmétique éthique
- Blv des coccinelles

- Suivi de 2 Projets

- La Conciergerie
- Dream-Act

- Animation du blog : il est demandé à chaque porteur de projet de fournir des informations simples et claires pour présenter les projets sur les pages dédiées : description des projets / présentation des porteurs de projets / Photo / Logos

 

A - le Boulevard des Coccinelles

intervenant : Alexandre Viscontini

Le projet :

Projection globale d'un territoire vers un quartier plus vert et plus de lien social : traversée verte rassemblant, habitants, des jardins, un ESAT, un centre d’accueil de jour Alzheimer, des associations, des instances de démocratie locale, l' association carillon, des acteurs économiques, le Jardin Partagé Truillot (80 Adhérents), des urbainculteurs

Historiquement :

Il y a depuis longtemps de nombreuses initiatives dans le quartier pour faire plus de végétalisation et plus de lien local (ASQP, Conseil de Quartiers, association Carré Truillot … nombre de projets ont été déposés à ce titre au budget participatif …). On retiendra une forte volonté qui émerge à différents endroits et le Boulevard des coccinelles fédère toutes ces initiatives.

Le périmètre défini mais avec des possibilités d'expansion

Que veut-on faire ?

- Faire de ces rues très minérales plus de végétalisation (nids à insectes, nichoirs oiseau …. Compost … Signalétique … Circulations douces)
- La végétalisation ne suffit pas. Il faut se faire rencontrer plus d'usagers (handicapés, personnes âgées, personnes de la rue … ).

- Positionner le long de ce bvl des « nœuds » de réunions, de fêtes, de moments de convivialités, ou pourraient s’inscrire à travers d' initiatives Artistiques , musicales, de travaux d’école, des commerçants du quartier …
- Le faire vivre, impliquer tout le monde, profiter du « plan vélo », transformer ces rues pour plus de rencontres …

Aujourd’hui le Blv des coccinelles souhaite

- Mieux communiquer sur le projet
- Organiser des événements : Ils ont déjà fait une fête des coccinelles fin mars
- Inciter tous les habitants a déposer des permis de végétaliser
- Poser de la signalétique

Le développement

Le blv des coccinelles propose de se faire aider par le collectif « Cultivons la ville » qui pourrait accompagner le projet dans la végétalisation dans une démarche d' écoconstruction de l’espace. Aujourd’hui ce Collectif réunit 4 chantiers insertions « Nature en ville » avec un focus « agriculture urbaine » - 800 salariés ( étude et chantier IDF – Espace - Hallage – Interface formation)

- Salariés sur la partie production
- Accompagnement socio culturel pour l’insertion
- Formation sur les métiers de l’espace vert où il existe un fort gisement d'emplois en sortie

Noémie doit nous faire passer une idée de coût-site internet : http://regions.chantierecole.org/idf/partenariats/cultivons-la-ville/

Rodolphe rappelle la méthodologie propre aux projets soutenus par l'ASQP

- Identifier les points de convergence et les enjeux sociaux ou environnementaux
- Lister les actions
- Identifier les parties prenantes (Acteurs ESS – Acteurs insertion)

L’idée est d’abord d’identifier les acteurs qui existent sur le territoire, et trouver les ressources et les réseaux pour les mettre en relations avant de faire appel à une structure qui n’est pas implantée.

B - La maison des cosmétiques bio

7 porteuses de projets représentant un collectif regroupant 40 projets

Le projet :

Créer une structure commune de la cosmétique naturelle. Le collectif « Club Cosmétique » regroupe 40 entrepreneurs sociaux fabriquant des cosmétiques naturels

L’objectif créer un espace qui regrouperait 3 Pôles

- Formation incubation Co woorking – réseau de partenaires compétences locales – Rentrer dans un cadre – études de marché …
- Formulation production avec un labo mutualisé – professionnaliser des jeunes – visibilité : Pour tester les produits
- Espace atelier vente 

En cours d’étude de marché. – objectif : fin juin 2017 - Autre question : Qu'apporte ce projet à notre territoire ? La Diversité de la population sensibilisée aux produits naturels.

Besoins :

- Local avec un loyer modéré
- Trouver un collectif qui les porte
- Volonté de travailler avec la population
- Aller chercher un public sensible 
- Modèle hybride qui nous permette de vivre, mais aussi de faire de la sensibilisation (écoles)

Le projet doit être consolidé (Valeurs – Objets – Fédération des forces – Les besoins) pour que l’ASQP puisse s’appuyer dessus et construire une dynamique.

Actuellement le projet est installé dans une boutique éphémère après avoir été lauréate d’un appel à projet de la mairie du 19eme

C – Suivi des projets

Conciergerie éco-citoyenne

porteuse de projet : Valérie Desmoulins

Nouvelles du projet :

Le projet de la conciergerie existe et avait été soutenu par l’ASQP. Il avait été imaginé de faire une conciergerie de quartier : projet au stand-by.

Démarche auprès de Publicis mais ils avaient déjà fait leur choix de conciergerie avec Sodexo. Valérie à beaucoup travaillé sur des projets permettant d’animer leur espace de 500 M2, sur lesquels Publicis avait finalement construit leur propre offre.

Rodolphe rappelle toutefois que Monsieur Darsonval rencontré chez Publicis reste intéressé à des propositions de projets impliquant le quartier que Publicis pourrait soutenir.

Dream Act

Porteuse de projet : Claire Chouraqui

Rappel

Dream act est une plateforme de consommation responsable (actuellement city guide et boutique en ligne). Elle recherche d’un lieu pour créer une maison de la consommation responsable. Cette Structure existe déjà en e,commerce et a bénéficié d'une levée de fond sur 1001PACT.

Objectif du lieu

- Lieu vie ESS qui s’inscrive dans un quartier
- L’idée est de créer un lieu de consommation responsable dans un quartier qui est déjà sensibilisé à cela.
- Création d'un lieu de vie ouvert du matin au soir qui puisse accueillir des événements associatifs
- Création d'ateliers avec les partenaires créateurs qui pourront apprendre à faire, à mieux comprendre différents produits
- Interface avec le quartier : volonté de créer un lien avec les acteurs du quartier (Atelier vélo, cosmétiques, présentation du jardin … )
- Projet à co-construire avec les habitants en connaissant mieux leur besoin pour y répondre.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.