Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Projets ESS » - 2ème réunion du groupe de travail - 28 février 2017

 

Compte-rendu de la Réunion n°2 du groupe de travail "Projets ESS" – 28 février 2017.

A) Point sur les projets en cours

1) Point sur le projet de laverie solidaire 
Le Conseil d’Administration du porteur du projet, l'association Solidarité Roquette, réuni la semaine dernière a donné son accord pour que l’ASQP puisse apporter des conseils pour ce projet. Celui-ci ne pourra être entrepris qu’à partir de 2018. Quelqu’un de l’ASQP est-il intéressé à suivre ce dossier ?

2) Point sur le projet d’Ecoretoucherie collaborative
Une lettre de soutien de l’ASQP a pu être réalisée et envoyée à plusieurs institutionnels : la Mairie, la Semaest, le Député de l’arrondissement.

Rappel du projet : Mettre ensemble le « retour de la couture » comme loisir (lien social, vrai plaisir), et la prise de conscience que les déchets textiles représentent un poids lourd dans la question de l’environnement, favoriser l’économie circulaire, et permettre de favoriser l’insertion professionnelle par les métiers liés à la vente grâce à la mise en place d’un chantier d’insertion.

Prochaines étapes : la Table ronde du 3 mars, pour rencontrer des professionnels de la mode et du textile et des chercheurs universitaires dans le domaine.
Un blog est en cours de création pour partager des témoignages et échanger.
Un rdv avec la Mairie du 11ème et M Corsia (élu à l’ESS) est programmé, ainsi qu’un rdv avec notre député de la circonscription, M Bloche.

Un collectif d’artistes du 11e qui font des performances (« CRAD ») sont prêts à venir faire une animation autour du vêtement.

Un lien potentiel avec l’Esat-Père Lachaise serait possible. Pourquoi pas faire un travail pédagogique auprès des handicapés sur le recyclage en se servant d’EPI (Equipements de Protection Individuelle), des tenues professionnelles que nous lavons et qui une fois arrivées en fin de vie pourraient permettre d’être recyclés ?

B) Les nouveaux projets présentés

1) Site internet d’aide à l’orientation pour lycéens

Développement d’un site internet pour aider les lycéens à s’orienter. Il s’agirait d’une plateforme avec une méthode existante qu’on transforme, utilisable sur ordinateur ou tél portable. Cela pourrait être la possibilité de fournir un support et un démarrage pour un rdv avec un conseiller ensuite (de CIO ou autre).
Des liens avec des lycées locaux à des fins d’expérimentations pourraient être créés pour effectuer des tests auprès de lycéens, avec une partie étude en interrogeant des professionnels
Le site internet aurait vocation à être accessible à tous et gratuit. Seraient mis en avant les métiers de demain (du numérique notamment, dans certains branches de l’industrie,..).

L’ASQP attend, afin de préparer au mieux la prochaine séance, un texte de présentation générique de ce projet sur l’intérêt citoyen et social pour notre territoire

2) Solution de certification de paiement projet Pay Yes.

Nous a été présentée une solution de paiement, mobile, innovante technologiquement et relais de solidarité. C’est la possibilité pour une personne de payer à distance des courses. Il s’agit d’une transaction en triangle : bénéficiaire, payeur, aidant. C’est le commerçant qui va activer la carte du bénéficiaire et il va pouvoir proposer à sa clientèle de proximité un nouveau service. Il y a une commission sur le paiement, qui sera prélevée au départ sur le bénéficiaire, cela est gratuit pour le commerçant et pour le payeur.
Cette solution semble adaptée en particulier à des personnes en situation de dépendance économique, sociale, et/ou handicap physique. Ces personnes pourraient ainsi valider le paiement directement de chez elles via leur téléphone. 
L’association la « Compagnie des aidants » est très intéressée par cette aide et un rdv avec leurs responsables est prévue la semaine prochaine.
L’objectif serait de soulager le proche aidant, ou le voisin qui va acheter le pain pour sa voisine. Cette certification de paiement pourrait être également appropriée aussi pour des familles avec leurs adolescents.

Les deux fondateurs souhaiteraient expérimenter cette solution auprès de personnes sur notre territoire du 11e qui seraient intéressées afin d’en mesurer davantage l’utilité sociale.

Décision ASQP : dans une lettre, demander « qui peut être intéressé ? », des personnes, pas des structures qu’ils peuvent voir eux-mêmes pour la phase d’expérimentation

3) Situation d’exclusion et projet de boulangerie

M. Salim M. a une activité de boulanger bio forte à Paris et à l’étranger. Malheureusement il est désormais dans une situation personnelle très difficile sans logement, avec depuis peu la CMU et sans emploi.

Il vient solliciter l’aide de l’ASQP. Il apparaît nécessaire avant tout projet de reprise d’une boulangerie que M. M. puisse retrouver un travail et des repères sociaux lui permettant seulement par la suite de construire un projet de reprise si possible d’une boulangerie.

Dans ce sens il aurait besoin dans un premier temps d’être accompagné dans son projet de recherche d’un travail. Pour cela une personne ressource ou réseaux compétents et disponibles pourraient être sollicités.
 Le contact de l’association Le Carillon lui est donné.

CR établi par Rodolphe, animateur du groupe de travail.

 

 

Les commentaires sont fermés.