Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Projets ESS » - 1ère réunion du groupe de travail - 31 janvier 2017

 

16174735_380960315608806_5499464251617052686_n.jpg

Réunion du 31 Janvier 2017 - au centre social Solidarité-Roquette (SR) 

Animateur : Rodolphe Cotelle (ASQP).

 Objectifs :

1) Attirer vers nous des projets économiques intéressants pour la vie de nos quartiers (Popincourt, Fontaine au Roi),

2) évaluer leurs caractéristiques : écologie, soutien à des solidarités locales et sociales (insertion), viabilité économique ;

3) soutenir ces projets dans leur recherche de locaux, financements, soutiens institutionnels.

 Ce groupe de travail sera donc complémentaire avec l’Atelier Carte (repérage de locaux disponibles), pourra soutenir un partenariat avec la SEMAEST, pourra s’appuyer sur l’étude de Sciences Po qui vient de commencer (quelles expériences d’aménagements commerciaux dans d’autres villes ? Exemples d’autres mobilisations associatives ? Réglementation pouvant aider à soutenir nos demandes ?

 

1er projet présenté par Marie-Line : une laverie solidaire.

Le Centre SR assure de nombreuses activités sociales : écrivain public, cuisines du monde, atelier couture, soutien scolaire et juridique, etc.

Il a repéré un besoin non satisfait autour de « l’entretien du linge ».

Autour de la laverie, prévoir des activités complémentaires (machine à coudre), des animations (jeux pour enfants) et des services habituels (aide juridique, écrivain public).

L’idée est 1) de « mixer les publics » : accueillir des adultes et des enfants (intergénérationnel), des familles logées en hôtel ou en logement social. 2) développer l'emploi (ex. portage du linge).

Outre son caractère social (partage des machines, lieu de rencontre et d’entraide), sa dimension écologique est évidente : énormes économies d’eau ! Des laveries partagées existent dans plusieurs villes d’autres pays ; ça devrait se développer en France !

Reste à faire :

Réévaluer le diagnostic (Projet aux multiples tiroirs. On peut démarrer avec peu).

Plan de financement à établir (dont part d’autofinancement, par les animations par ex).

Partenaires institutionnels à trouver.

3 emplois à prévoir au moins, dont 2 en insertion ou emplois aidés.

Local à trouver (60 m2 min.)

Le Centre SR doit réexaminer ses capacités d’engagement dans l’immédiat (ou horizon 2018).

 Notre collectif peut il s'engager auprès de SR pour préciser le projet « Laverie solidaire » ?

 Des adhérents ASQP peuvent-ils aider à mieux définir les services proposés, le volet économique 

 

2ème projet présenté par Marcel Finders : Une éco-retoucherie collaborative.

Association Terem (Territoire et Emploi)

De quoi s’agit-il ?

Participer au recyclage des textiles (après le prêt-à-porter qui incite à jeter et à acheter… !)

Par des activités en collaboration locale (à l’échelle d’un arrondissement ou plus).

Créer des emplois d’insertion.

Une expérience ancienne et des partenaires déjà là :

Terem existe depuis 25 ans : elle forme des publics de faible qualification et aide à leur insertion professionnelle (grâce à des « magasins écoles » déjà existant dans 2 arrondissements) : 250-300 personnes accueillies sur différents programmes.

Depuis 2 ans, on a créé un atelier de fabrication textile, on fabrique des textes avec tissus recyclés. Mixité des métiers : Vendeurs, retoucheurs, essayistes.

On travaille depuis plusieurs années avec la Ressourcerie de la petite Rockette.

Dimension écologique (le vêtement ne doit plus être un déchet) et sociale : lieu de formation professionnelle, lieu collaboratif de type « Fab-Lab ».

Partenaires principaux : Ministère du Travail, Conseil général et Conseil régional,

Projet déposé au Ministère du Travail, validé par plusieurs partenaires institutionnels.

La couture est de retour, comme la cuisine (le slow…)

Aujourd’hui :

Projet déjà bien structuré. Poursuivre l'ingénierie du projet (lien possible avec la laverie !).

Local nécessaire : à partir de 250 m2 minimum.

On a l'intention de déposer le projet dans le cadre du financement participatif Ville de Paris (date limite : 24 février).

 

Que peut apporter l'ASQP (et ce groupe de travail) ?

1) Des compétences :

Un participant qui a 37 ans d’expérience de comptabilité pourrait aider le projet Laverie (affiner la partie recettes par ex.).

2) Réseaux d’interconnaissnce :

Maillage possible du projet Laverie avec grosse laverie de l’ESAT bd Ménilmontant, et une Recyclerie au 100 rue de Charonne.

3) Soutien de l’ASQP : au projet Eco-Retoucherie collaborative (une lettre pourra être faite dès que nécessaire aux interlocuteurs identifiés).

 4) Quel est notre rôle dans l’accompagnement des projets ?

Faire le lien vers divers réseaux : institutionnels, cabinets de conseil, financeurs, etc. et apporter notre soutien associatif.

Important : Garder une liste de ces projets avec calendrier de leur faisabilité.

Une participante : propose d’écrire un petit texte expliquant notre démarche. Des projets qui sont compatibles ou complémentaires déjà. Sans oublier le rapport avec histoire de notre territoire.

 

Et vous qu’en dites vous ? Que proposez-vous ? 

Prochaine réunion : le dernier mardi du mois de 19 h – 21 h, même lieu. 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.