Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Projets ESS » - 5ème réunion du groupe de travail - 30 mai 2017

16174735_380960315608806_5499464251617052686_n.jpg

5ème Réunion « Projets ESS » - 30 mai 2017

 

1. Suivi des projets en cours :                                            

- Maison de Cosm’éthique :

Un groupe d’une quarantaine de femmes a été constitué sous forme d’un club pour développer des produits de cosmétiques bio-éthiques au sein de l’ERP (Ecole Régionale des Projets).

Une subvention de la Mairie de Paris a été allouée à l’ERP pour réaliser une étude d’opportunité pour développer ou non cette filière spécifique. Cette aide a permis de financer le poste d’une stagiaire coordinatrice. Les résultats et publication sont attendus le 28 juin.

Une boutique éphémère a pu permettre de tester ce projet grâce à la Semaest.

Un groupe plus restreint d’environ 14 personnes a décidé de réfléchir à un projet commun d’une maison de cosméthiques avec la création d’une charte et d’un projet avec un modèle économique et social viables.

Par ailleurs, des membres du groupe en tant que porteurs de projet individuels seraient intéressés pour développer un projet d’implantation sur le 11e, une réflexion est en cours chez certains.

- Eco-retoucherie : Recyclage des déchets textiles

L’ASQP a rencontré le Maire et le Député pour avoir un soutien et un local, ce qui a été obtenu.

Le projet était porté par l’Association Terem, mais celle-ci faute de pérennisation de ses financements est désormais en cours en dissolution. Néanmoins le projet se poursuit avec un autre groupe en cours de constitution. Ce groupe est formé de plusieurs entreprises et personnes qui se sont agrégées autour de ce projet et prêts à mutualiser leurs activités dans un lieu. On devrait pouvoir rencontrer la Semaest. On est en train de travailler à un modèle économique qui permettrait de rendre le projet viable financièrement en assurant une grande partie en autofinancement.

Le projet au travers de plusieurs acteurs pourrait être présent le 14 sept, et participer (co-animer) à un débat sur un thème à définir (recyclage des déchets textiles). Cet appel sera à relayer vers d’autres acteurs dans le secteur du textile bio, éthique et recyclage, lors des communications qui seront faites pour l’organisation du 14/09.

- Bd des Coccinelles :

Projet qui réunit plusieurs associations (plan qui nous est montré grâce à Bruno Khaled El Khatib), autour d’Alexandre Viscontini. Fédération en cours : activités de compost, jardins partagés (dont Chemins verts). Comment mutualiser les compétences, les outils ?

Font partie de ce collectif : des Ecoles, des assos sociales (ESAT, Centre Alzheimer,..), des Jardins partagés,..) Un projet de diffusion d’information afin de renforcer cette démarche et collectif est en cours auprès des associations et résidents.

- Dream’Act :

Une entreprise et un collectif déjà constitué qui cherche un autre local pour développer le projet, pourquoi pas dans le 11ème. Ils ont des salariés et déjà des activités. (voir leur projet sur blog 1000impact)

A l’origine : il s’agit d’une plateforme pour trouver des produits « responsables »., une vitrine pour tout type de produits (artisanat, produits artistiques,…), une dimension sociale et solidaire.

En cours de levé de fonds pour renforcer leur City Guide.

Ils souhaitent développer un autre modèle économique pour vendre ces produits à des entreprises et créer un atelier de quartier, où se réuniraient ces producteurs, des réunions possibles pour des associations.

Ils recherchent à co-construire le projet avec le quartier, en privilégiant les initiatives locales. Ils cherchent par ailleurs des membres pour faire partie de leur Comité éthique.

Appel à projet, pour faire converger des forces  puis trouver un local de 100 à 200 m2 – attention au loyer : avec Semaest ? Bailleur social ?

- Maison/incubation des projets ESS

Créer un lieu qui fédèrerait ces initiatives… déjà possible autour de Dream’Act ; de l’éco-retoucherie (atelier couture,..),

Cécile, qui développe le projet Dream’Act : aucune norme préétablie à priori pour décider de tel ou tel produit, mais l’idée de valoriser des produits… et toujours « faire mieux » que ce qu’elles font déjà. Il y a une Charte établie, un Comité éthique qui valide le référencement de ces entrepreneurs – pas tous « parfaits » mais qui par principe veulent améliorer leurs produits. Une communauté d’ambassadeurs et de « bons acteurs » veulent diffuser.

Privilégier la consommation de proximité, à côté de chez soi.

Elles font des formations dans beaucoup de domaines pour leurs créateurs. Veulent ouvrir un lieu à partir de sept-octobre.

Pour l’instant sont hébergés gratuitement à Montreuil (Compteur de l’innovation, Aviva abonde pour chaque euro investi). Souhaitent trouver ce local pour Atelier + leur Bureau.

  1. Nouveaux projets : La Manufacture lieu de promotion d’art urbain

Un espace culturel créé en 2013 (500 m2) dans le 20ème (111 Rue des Pyrénée avec des artistes, graveurs, musiciens, danseurs.

Artistes en résidence et offrir ce travail au public, sur 10 WE : 12 000 visiteurs (avec espace enfants participatif).

Çela a duré 3 mois, puis 19 bd Davout (2 ans) : 3 espaces, salles d’expo, soutien aux artistes émergents, et partie dédiée à la transmission, avec Collèges environnants, thématiques autour danse, écriture, peinture, visites guidées (on commence avec enfants dès 7-8 ans). On a une vraie implantation locale.

+ Incubateur éphémère (« Open Bar »). 2 jours/mois, des experts viennent aider des porteurs de projets à élaborer leur plan d’action. + Actions hors les murs (fresques murales, battles de danse).

Statut associatif qui porte les actions culturelles + Société qui porte le bail. Aujourd’hui projet de déménagement validé au 114 Bd Davout.

Reste en recherche d’un autre local pour la partie expo et vente, dans un espace plus central pour les artistes puissent mieux exposer et vendre. Il s’agit de bien s’insérer dans le tissu social et de rencontrer les assos locales pour voir ce qu’ils attendent de ce type de lieu.

Faire sortie nos jeunes des quartiers pop du 19-20 vers le 11ème. Il faudrait au moins 250 m2.

Il s’agit d’un outil de cohésion sociale pour des gens d’autres quartiers et de la banlieue, avec une dynamique d’incubateur. Expos auj : 3000 visiteurs mensuels, bien référencé pas la presse culturelle (Télérama, Libé, …). 11 Cigales actuellement sont intéressés par ce projet.

 

  1. Info importante sur la journée du 14 sept prévue dans les locaux de Publicis

Objectif : promouvoir des projets solidaires et aborder des enjeux territoriaux et sociétaux.

Nous avons rencontré des responsables Publicis. On a réussi à s’entendre avec la Community Manager. 2100 employés sur place.

Ils sont prêts à nous prêter leur grand espace « Place des Génies » (700 m2 ?). le 14 sept.

Place centrale : communale. Important de disposer des 2 espaces, privé et public.

Peut-être que les employés « enfants gâtés » peuvent être intéressés par l’ESS.

Matin, mais surtout midi et ap-midi : on met en scène des projets pouvant intéresser notre territoire.

Une façon de promouvoir et de parler de problématiques sociétales à l’échelle du quartier. Un document synthétique de conception du projet est en cours de rédaction et sera diffusé par la suite.

 

  1. L’Etude de Sc Po- rapport avec notre groupe Projets ESS

L’étude concernant le quartier demandée par l’ASQP sera présentée vendredi 9 et sera ensuite transmise.

 

Prochaine réunion du groupe de travail : Mardi 27 juin, 19 h – 21 h - 47 Rue de la Roquette (à droite de l’église, 1er étage).

 

 

Les commentaires sont fermés.