Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

MonEst - Monnaie locale complémentaire pour Paris Est

quartier popincourt,quartier sedaine,paris 11ème,asqp,75011,monnaie locale,monestDepuis 2014, plusieurs réunions publiques ont été organisées à la Mairie du 11e arrondissement pour faire connaître le concept de Monnaie locale complémentaire (MLC). Depuis 2015, un groupe d’habitants se réunit chaque dernier jeudi du mois à la Mairie du 11e pour réfléchir à la création d’une monnaie locale complémentaire pour l’Est Parisien. L'ASQP est partie prenante de ce projet. De ce collectif est née en janvier 2017 l’association MonEst, de promotion de la Monnaie locale dans l’Est Parisien que chacun est invité à rejoindre.


17191165_1256430304475879_9039273269563997752_n.jpg

Pourquoi construire ensemble une monnaie locale qui nous soit commune ?

=> Parce qu’à l’échelle d’un territoire de vie il est plus facile de :
- préserver ou rétablir des relations de confiance, dans la proximité, entre habitants, acteurs économiques divers (commerçants, artisans, ..), associations, institutions publiques (écoles, services sociaux,..). En veillant à inclure dans cette dynamique de construction les précaires, les démunis ;
- réintégrer nos échanges économiques, marchands ou de consommation, dans un tissu de relations sociales significatives.
- mettre en question la redistribution des richesses à Paris, en interpellant les pouvoirs publics (Ville, Etat) sur : la disparition des commerces de proximité au profit de chaines de distribution peu soucieuses de la qualité des produits vendus et des conditions de travail de leurs employés ; la hausse des baux commerciaux et des loyers – qui conduisent des ménages à quitter Paris ; …
- prévoir des mécanismes de solidarité avec les plus démunis

=> Parce qu’agir pour une autre production marchande de biens et de services, plus respectueuse de l’environnement : produits bio, échanges en circuits courts, c’est : se réapproprier un pouvoir d’action collective pour vivre au quotidien une responsabilité économique, écologique et éthique

Écrire un commentaire

Optionnel