Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Question de l’ASQP au Conseil d’arrondissement du 11ème du 13 mars 2017.

La question

3925737335.jpg

 :

La Mairie du XI° mettra t-elle tout en œuvre pour que la SEMAEST prenne effectivement en compte les demandes des habitants telles qu’elles émergent des groupes de travail et de la cartographie participative de l'ASQP ? La Mairie du XI° soutiendra-t-elle la participation de l’ASQP à un groupe de travail régulier réunissant tous les décideurs, dont la SEMAEST, qui sera chargé du choix des projets en aval pour l’attribution de locaux, et du suivi de ces choix et de l’évaluation de leur impact ?

 

Le lundi 13 mars, le conseil d’arrondissement s'est réunit avec le CICA11 (Comité d'Initiative et de Consultation d'Arrondissement). L'ASQP a saisi cette opportunité pour poser une question aux élus, dont vous retrouvez ci-dessous la teneur.

 

Question de l’ASQP au Conseil d’arrondissement du 11ème du 13 mars 2017.

Lors de sa session du mois de mars, le Conseil de Paris devrait voter la mission que confiera la Mairie de Paris à la SEMAEST, société d'économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans l'animation économique des quartiers. Celle-ci concernera notamment le développement économique des quartiers Sedaine-Popincourt et Fontaine au roi.

Les habitants de ces quartiers s'inquiètent de la vacance de très nombreux locaux. L'ASQP est à l’écoute de ces inquiétudes. Au sein du collectif d'associations « BaBelPop » (pour les quartiers Bastille-Belleville-Popincourt), et en lien avec d’autres collectifs d'habitants, l’ASQP souhaite anticiper la future mission de la SEMAEST.

L'ASQP constate que la SEMAEST a bien installé des activités économiques en direction des jeunes actifs, usagers ou résidents de nos quartiers : caves à vins, Coworking, Crossfit, Fooding, développant ainsi des activités très en phase avec certaines évolutions des quartiers de la Bastille ou de la rue Oberkampf.

Cependant l'ASQP souhaiterait que d'autres types d’activités s'installent dans les locaux vides, à vocation économique et sociale, ou associative d’intérêt public ; des activités qui soient propres à améliorer le cadre de vie, à préparer de manière exemplaire la transition de nos quartiers en prévision du changement climatique et de la raréfaction des ressources énergétiques, tout en préservant leur diversité culturelle et sociale.

L'ASQP a initié plusieurs ateliers pour recueillir l'avis des résidents : Groupe de travail pour qualifier et soutenir des projets de l'Economie Sociale et solidaire, Atelier de cartographie sur les locaux d’activités et ceux vacants, Groupe de travail pour un « logement solidaire ».

L'ASQP a participé dans les mandatures précédentes aux réunions d’un « Groupe de travail local » autour de la précédente mission de la SEMAEST dans le quartier Sedaine-Popincourt, mais il s’agissait là uniquement d’être informé a posteriori du bilan de son action. L'ASQP a éprouvé les limites de la concertation de cette instance.

Lors d’une rencontre avec la SEMAEST en juin 2016, l’ASQP a perçu le souhait de celle-ci d’évoluer vers une approche plus de « co-construction ».

 

La question est donc celle-ci :

La Mairie du XI° mettra t-elle tout en œuvre pour que la SEMAEST prenne effectivement en compte les demandes des habitants telles qu’elles émergent des groupes de travail et de la cartographie participative de l'ASQP ? La Mairie du XI° soutiendra-t-elle la participation de l’ASQP à un groupe de travail régulier réunissant tous les décideurs, dont la SEMAEST, qui sera chargé du choix des projets en aval pour l’attribution de locaux, et du suivi de ces choix et de l’évaluation de leur impact ?

Les commentaires sont fermés.